Bienvenue dans un monde dans lequel magie et technologies à vapeurs sont reines, nous sommes en 2017, dans un monde alternatif ou l'homme évolua autrement.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le calme après la tempête

 :: Zone Role Play :: Birch City Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
avatar
Messages : 213
Date d'inscription : 20/04/2017
Age : 19
Localisation : Chez moi.
Ven 23 Fév - 13:02
Il s'en souvient bien... Tetsuya se souvient bien de l'appel qu'il à reçu en plein milieux de la nuit et de l'angoisse qu'il à ressenti au fur et à mesure des mots prononcer.
Ca à commencer par un "désolé" bien trop froid par rapport à la lourdeur qu'il avait... Et comme si des excuse aller suffire à calmer son angoisse...
Ca poursuivit par un prénom, celui qu'il ne voulait surtout pas entendre après le précèdent "désolé"...
La fin de la phrase ne fit que confirmer ses angoisses. Pourquoi, quand tout s'arrangeais, il fallait de quelque chose casse son bonheur? Le peut de bonheur qu'il s'était efforcé à obtenir en dépit de sa maladie... Son bonheur blessé... dans le comas... entre les mur blanc d'un hôpital...
Bien sur il est inutile de préciser qu'il laissas la guilde à sa sœur pour, de son coté, aller voir jour après jour celui qu'il aimais à l'hôpital.
Des fois il appelais son nom, d'autre il lui demandais de se réveiller, d'autres encore il lui parlais simplement de quelques petits moment de sa journée, lui tenant la main, et parfois il lui arrivais de chantais, sachant que l'endormis aimais l'entendre chanter...
Mais il désespérais... Il voulais croire en son réveille mais chaque jour de comas qui passais rendais son espérance plus irréaliste et dure à croire...
Il gardait avec lui la peluche que l'endormi lui avais offert sut la quelle il avait accrocher la broche qu'il lui avait confié... L'un de ses remord fut qu'elle s'était malencontreusement fissurer alors qu'il en avais la garde. Il lui semblais pourtant en avoir pris le plus grand soin du monde, mais il s'en voulait sachant qu'elle tenais à cœur à son bonheur...

Aujourd'hui s'est désespéré que Tetsuya tient la main de Nathanael, attendant son réveille, la tête sur son cœur comme pour s'assurer qu'il bat encore.
Il se laisse bercer par les doux battement du cœur de Nath.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 273
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 19
Localisation : Avec les quenouilles importées d'Italie qui font face à l'Afrique du Sud!
Ven 23 Fév - 21:42
Ça faisait plus d'une semaine. Plus d'une semaine que le garçon était la, inconscient et pâle comme un mort. Une perfusion transperçait son bras gauche, le reliant à la vie. Ce même bras, possédant des séquelles d'un traumatisme certain qui s'était malheureusement réveillé. Il avait penser pouvoir être fort et affronter ces choses qui l'avaient hanté. Mais ce ne fut pas le cas. Et maintenant il se retrouvait blessé et coincé entre 4 murs, sans vraiment qu'on sache sil allait se réveiller.
Ses quelques proches étaient passé le voir, en plus de la présence chaleureuse qui veillait sur lui.
Ainsi, ce ne fut pas étonnant de trouver une lettre accompagné d'une plante qui provenait de sa chère grande sœur de cœur.
Mais ce fut après de long jours plein d’inquiétude pour son entourage que le garçon se réveilla enfin au milieu de ce silence pesant.

Sortant de sa longue léthargie, tout ce qu'il fut était de regarder autour de lui, perdu.
Son regard passa sur les murs blanc, comme dénué de vie. Il garda les yeux à demi clos... La lumière était un peu douloureuse...Qu'est ce qu'il faisait là déjà ...?... Il ne souvenait pas très bien...
Mais, parmi se paysage dénué de couleur, se dégagea une masse bleu. Quelques choses qu'il reconnaîtrait entre milles. Il n'était pas mort, mais cette personne était comme un ange à ses yeux.
D'un mouvement faible et plein de tendresse, il amena sa main libre dans les chevelure bleuté de cette personne qu'il aimait, passant ses doigt entre les cheveux soyeux du garçon.

"Tetsuya..."

Sa voix était très faible, à la limite de l'audible, mais également assez rauque. L'autre garçon pourrait quand même facilement l'entendre, il en était sûr. Il regarda le et sentit son cœur se serrer, il s'en voulait de l'avoir sûrement bien inquiété.
Malgré tout ce temps passait inconscient, il se sentait complètement épuisé. Son esprit était encore bien embrumé, il ne savait toujours pas la raison de sa présence ici, venant de se réveiller. Même si les souvenirs lui revenaient peu à peu par bribes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 213
Date d'inscription : 20/04/2017
Age : 19
Localisation : Chez moi.
Dim 25 Fév - 1:06
Alors qu'il s'endormais doucement dans les faibles bruits de ce battement de cœur qu'il écoutait, Tetsuya senti la main qu'il tenais bouger... Épuisé il décidas d'accuser la fatigue et de ne pas y prêter attention et de continuer à rattraper ce sommeil qui ne se faisais que trop peu pressent dernièrement. Chaque nuit qu'il passais se déroulait avec l'inquiétude de recevoir un appel disant que le cœur de Nath allait cesser de battre... Ce même cœur qu'il écoutais en ce moment même...
Cela dit ce fut le cœur de Tetsu qui accéléras brutalement, par la surprise, lorsqu'il senti une main dans ses cheveux. Il rouvris ses yeux aussi rapidement que l'était les secondes espaçant chacun de ses battements de cœur en dessous des quels, très faiblement, ses oreilles entendirent une voix, reconnaissable entre mille, prononcer son nom

-Tetsuya...

D'un mouvement rapide et precipité il se redressas pour s'assurer de l'origine de ses paroles.
Ça lui semblais irréaliste...
Il ignorais si c'était une hallucination que sa fatigue mental avais fini par lui crée ou si c'était un rêve, mais s'il s'avérait qu'il était bel et bien dans un songe alors c'était le plus beau songe qu'il avait fait depuis bien des nuits, qui n'était que trop macules de blanc en ce moment.
Pourtant tout semblais bien réel...
Il senti, comme des goutes de pluie salé qui perlais sur ses joues, ses larmes pleine de milles émotions indescriptibles...
Il voulais parler, il le voulais vraiment, juste dire se prénom qu'il n'avais pourtant eu de cesse de répéter ses derniers jours mais... Rien. Ses lèvres tremblantes ne laisser plus rien passer. Ni son. Ni air. Rien.
Il prier pour ne pas rêver ou, au moins, pour ne pas se réveiller...
Il souhaiter le prendre dans ses bras mais son corps, comme sa gorge noué, refusais d'agir. Expliquent toutes l'angoisse, l'inquiétude, l'attente et la tristesse de ses derniers jours, seul ses larmes s'exprimais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 273
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 19
Localisation : Avec les quenouilles importées d'Italie qui font face à l'Afrique du Sud!
Dim 25 Fév - 2:25
Son ange… pleurait ?... Par sa faute en plus...
D'un mouvement difficile et lent, témoignant de sa faiblesse actuelle , le jeune homme  regarda l'autre garçon dans ses yeux azur et noyé de larmes. Ces yeux qu'il avait toujours trouver magnifique, qui les avait sûrement fait se rencontré, à cet instant, ils étaient remplis d'innombrable émotion impossible à contenir pour leur propriétaire. Lentement et plein de douceur, il vint approchait une main près de son visage fin, puis, avec une grande délicatesse, lui essuya toutes ces gouttes qui floutait son regard. D'un murmure faible, il lui avait simplement dit ;

-Pleure pas...

Son ton était tendre et attristé malgré le manque de force. Ses yeux était brumeux, comme si les larmes allaient bientôt coulé sur son visage. Le voir ainsi lui brisait le cœur et l'assaillait de regret. Malgré son manque d'expression, Nath aimait Tetsuya de tout son cœur et était ainsi heureux de voir le garçon perdre sa froideur de temps à autre. Mais la... c'était insupportable pour lui... d'autant plus qu'il était le responsable de ses larmes. Mais ça ira maintenant. Il été revenu. Tout ira bien. Enfin... il espérait...
D'un mouvement aussi délicat que précédemment, le garçon passa un bras dans le dos du garçon et l'approcha de lui. Lentement, avec plein de douceur et de tendresse, il déposa un baiser sur son front, comme pour lui prouver qu'il était réellement la. Le serrant un peu plus contre lui et cachant tout doucement sa tête dans le creux de l'épaule du plus petit, le blessé avait ensuite enchaîner en murmurant :

-Ça va aller Tetsuya... Je suis désolé...  Je ne te laisserai plus jamais seul …. Je te le promet... Je ne te laisserais plus...

Sa voix tremblait un peu et son ton était désolé. Désolé de l'avoir laissé ainsi, de n'avoir été qu'inutile, de s'être retrouvé la... Il cherchait à s'excuser de cette erreur d'être allé à Automata, que ce soit aux autres qu'a lui-même. Serrant le garçon contre lui, son regard vagabonda dans la pièce... jusqu'à apercevoir... un vide qui n'avait pas lieux d'être. Violemment, cette simple vue lui rappela bon nombres des choses qu'ils c'étaient passé... Sa faiblesse... Sa peur... Son inutilité... entre autres...
Son cœur se serra, et, comme si elle avait toujours était absente, il ressentit une certaine douleurs apparaître. Que ce soit physique ou psychologique.
Il ne voulait rien laissait transparaître devant Tetsuya. Il en avait déjà beaucoup à supporter. Mais... le brun était, malheureusement pour sa discrétion, bien trop expressif pour faire comme si de rien n'était.
Il n'avait été qu'un poids... Malgré toutes les choses qu'il s'était fait croire... il avait été en réalité bien plus fragile qu'il ne le pensait... Il n'avait rien pu faire... les autres étaient blessé par sa faute...
Il tenta de faire le vide dans son esprit. Ce n'était pas le moment de cogiter ainsi. Il devait se montrer fort, au moins devant Tetsuya. Le jeune homme fit tout pour se concentrer sur sa douce étreinte mais... son mal être fut vite apparent. Ses mains, habituellement pleine de douceur pour son partenaire, avaient, inconsciemment, commençaient à serrer le tissu du haut de celui en larmes.
Il faisait tout pour retenir toutes ces horribles émotions, il devait le rassurer... mais... il sentit quelques gouttes se formait dans ses yeux, pour ensuite glisser sur son visage, finissant leurs routes sur le haut de celui qu'il tenait dans ses bras. Faisant comme si de rien n'était, il ressera un peu son étreinte en gardant son visage cachait contre l'épaule du sportif.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 213
Date d'inscription : 20/04/2017
Age : 19
Localisation : Chez moi.
Dim 25 Fév - 18:42
Suite à un faible mouvement, Nath prononças juste quelques paroles. Ça semblais à la fois irrééle et réél...

-Pleure pas...

Cette phrase eu l'effet inverse. Tout ce qui bloquais Tetsuya fut relâche d'un coup et sa voix se mit à accompagner ses larmes encore plus abondantes. Pleurer l'épuisais mais d'un coté... ça lui faisait du bien de relâcher toutes ces émotions qu'il gardais depuis une longue semaine.
Il sentit le baiser sur son front accompagner cette douce étreinte.
Il passas rapidement ses bras autour de son bien aimer et le serras comme pour s'assurer qu'il était bien là, qu'il ne rêvais pas.

-Ça va aller Tetsuya... Je suis désolé...  Je ne te laisserai plus jamais seul …. Je te le promet... Je ne te laisserais plus...

Tetsu le serras encore plus fort. Il souhaitais parler mais, ne sachant pas quoi dire, il tentas d'articuler la première chose qui lui parvins à l'esprit...

-j-Je- Désolé- J'l'ai fissuré-- T-T'as broche-- J-J'ai fait attention mais-- Je sais pas comment c'est arriver-- j-j'en ai pris soin p-pourtant--!!!

Il ne remarquas pas les quelques larmes de Nath qui serait plus fort le tissue de son haut.

Il pleurais si fort qu'il pouvait presque réveiller l'autre comateux de cette chambre.
D'ailleurs il était dans un bien pire états que Nath... Les machines le stabilisais tant bien que mal, il était aider par l'une d'elle pour respirer,de nombreuses perfusions entourais son corps jusqu'à ses jambes pour compenser son bras absent sans oublier l'électrocardiogramme présent pour s'assurer que tout était au moins stable.... Ren n'était pas prés de se réveiller et personne ne se trouvais à son chevet...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 273
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 19
Localisation : Avec les quenouilles importées d'Italie qui font face à l'Afrique du Sud!
Dim 25 Fév - 22:35
Son coeur se serra suite à la réaction de Tetsuya, qui était loin de s'être calmé…
Sa broche...il y tenait énormément mais… il ne voulait pas faire souffrir l’autre garçon, qui se sentait déjà assez mal comme ça. Ça lui faisait du mal de la voir dans cet état ...mais il préférait qu’il se libère de toute ses émotions qu’il gardait habituellement pour lui.
Sa voix, bien plus tremblante qu’auparavant, s'éleva faiblement dans la pièce:

-C’est...c-c’est p-pas grave… T-Tetsuya-- ..c’est...c’est pas important--

Il essayait plus de se persuader que de persuader l'autre garçon, à vrai dire. C'était bien le seul objet auquel il tenait...en si peu de temps, les pertes avaient été nombreuses… Mais il ne voulait pas l'attrister encore plus. Il avait confiance en Tetsuya et savait donc qu’il avait été soigneux. Mais... C’était quand même étrange...qu’elle se brise ainsi, d’un coup, alors que ça faisait des années qu’il l’avait… Enfin… ce n’était pas son soucis principale actuellement…

Son regard se promena une fois de plus dans la pièce… et...il vu le second blessé….c'était atroce...et c'était encore de sa faute….dire qu'il était bien plus blessé que lui…
Il ferma les yeux, ne voulant pas voire ça plus longtemps.
Ses larmes furent plus nombreuses, devenant rapidement des sanglots. Il serra plus fort le garçon contre lui et cacha son visage dans son épaule, même si c’était inutile. Ses mains se crispèrent un peu plus sur le tissu qu'elles tenaient. Bien vite...le haut du plus petit fut mouillé de ses gouttes salé. Il ne pouvait plus se retenir a présent, la douleur était bien trop grande. il s’en voulait pour tout… il avait pensé pouvoir être utile… il aurait jamais du faire ça…
Et même la présence de son partenaire avait du mal à le sortir de son mal être.
Un murmure presque inaudible franchit finalement ses lèvres :

-....je suis faible…désolé...

Ce fut la conclusion à laquelle il était abouti face a tout les événement récent. Il n'était pas robuste comme il le pensait auparavant. Il était encore l'enfant désorienté venant subitement de perdre sa famille.
Ces quelques mots lui avait échappé, comme pour témoigner au autre son mal être. Même si il ne voulait pas encore plus soucier Tetsuya, il avait besoin d'être réconforter. Il avait besoin qu’on lui dise le contraire. Il avait besoin qu'on le rassure. Et il savait très bien que c'était la personne dans ses bras qui en était le plus capable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 213
Date d'inscription : 20/04/2017
Age : 19
Localisation : Chez moi.
Lun 26 Fév - 13:33
-C’est...c-c’est p-pas grave… T-Tetsuya-- ..c’est...c’est pas important--

Le garçon en larmes fit doucement non de la tête, il savais bien que c'était faux, que Nath tenais à cette broche plus que tout... Et lui il avais trahis sa confiance...

-J-Je- C'est faux-- J-Je sais q-que t'y tenais! D-Désolé!

Ses larmes se calmèrent quand il senti l'autre sangloter comme si il venais de se rappeler que l'autre aussi venais de traverser un moment difficile et qu'il avais besoin de relâcher la pression.
son entrainante fut plus douce et il se balança tout doucement de droite à gauche comme pour le bercer et le calmer comme si c'était un enfant en pleures..
Il entendit un petit murmure:

-....je suis faible…désolé...

Il ne savais pas tout ce qu'il c'était passé et donc ignorais tout ce que l'autre avais vécu mais pour lui une chose étais sur...

-tu te souviens dans la foret?... Sans toi je sais pas ce qui me serais arrivé... Donc non t'es pas faible... Tu as peut-être eu un moment de faiblesse mais t'es pas faible...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 273
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 19
Localisation : Avec les quenouilles importées d'Italie qui font face à l'Afrique du Sud!
Lun 26 Fév - 16:01
Le jeune homme resta silencieux quelques instant. Mais... il se sentait un peu mieux grâce au paroles de son bien aimé. Même si il se sentait toujours mal, il était un peu apaisé par ces quelques mots. Il avait fini par murmurer tout aussi faiblement que précédemment:  

-Merci... de rester avec moi, Tetsuya...

Sa voix était douce et plein d'émotions.
Il se sentait heureux de cette présence bienveillante qui avait égayait sa vie. C'était tout naturel pour lui de remercier cette dernière.
Ses mains lâchèrent un peu le tissu, tandis que son étreinte se fit plus délicate. Ses sanglots se calmèrent un peu alors qu'il se blottissait contre celui qu'il aimait, bientôt, seul quelques larmes coulait sur ses joues. Sans rien dire de plus, il resta immobile et profitait du contact avec l'autre garçon pour se calmer.
Mais... comment dire... après quelques instants... ce contact lui paru étrange... enfin... en fait... il se sentait étrange... Il avait même fini... par entrer dans un état second... la peau du cou et de l'épaule de Tetsuya était ... douce... pâle... et délicate... Il se mit, après avoir prêter attention au toucher contre son visage, à se concentrer sur l'odeur... et... il sentait vraiment bon...
Son étreinte se resserra sur le corps fin de son ange, alors qu'il déposa un baiser sur son cou pâle. Ce geste était tout de même loin d'être habituelle pour le jeune homme... qui était loin d'être dans son état normal...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 213
Date d'inscription : 20/04/2017
Age : 19
Localisation : Chez moi.
Mar 27 Fév - 0:24
-Merci... de rester avec moi, Tetsuya...

À ces simples mots, Tetsu senti ses joues légèrement rougir. Très légèrement.
Il répondit doucement, toujours contre celui qu'il aimais:

-D-De rien... Et.. Merci à toi... d'en faire autans...

Il sentais doucement Nath se calmer dans ses bras tandis qu'il le berçais toujours. Il sentais son souffle dans son cou... doux... chaleureux...
*Dieux merci c'est bien réel...*
Cette pensé lui traversas l'esprit et l'apaisais comme si toute cette attente n'avais jamais eu lieux...
Tout était calme... Juste calme...

La première chose qui lui parut bizarre étais de sentir se resserrer si soudainement l'éteinte de Nath.
Ensuite ce fut de sentir son souffle chaud plus pers de son cou.
Et enfin ce fut la sensation de ce baiser dans le cou, des plus inhabituel venant de l'autre garçon, qui le fit rougir tendis qu'un long frisson le parcourais... Quelque chose... N'était pas normal...
Tetsu se mit à bouger un peu au moins pour desserrer cette étreinte en disant, perdu face à ce geste:

-N-Nath? Ç-Ça va?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 273
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 19
Localisation : Avec les quenouilles importées d'Italie qui font face à l'Afrique du Sud!
Mar 27 Fév - 15:53
Resserrant encore un peu plus sa prise, le jeune homme avait ouvert la bouche, prêt à le ...

-N-Nath? Ç-Ça va?

Prêt à quoi au juste?!
Heureusement que Tetsuya l'avait ramené à lui.... il n'avait aucune idée de ce qui venait de lui arriver...
Qu'est ce qu'il lui allait lui faire...?... Il ne voulait pas faire de mal à son ange...
Il se décolla un peu du jeune garçon et le regarda quelques secondes, avant de détourner le regard. Ses yeux avait un étrange éclat émeraude...

-J-Je-- ...désolé.... je.... je suis fatigué...je vais un peu me reposer...

Il le lâcha et s'enterra sous la couette. Il avait peur de lui faire du mal, il ne savait pas ce qui ce passait alors... il avait décidé d'utiliser l'excuse de la fatigue pour l'éloigner un peu de lui.
Son étrange sensation ne l'abandonnait pas pour autant... Malgré tout... il ne comptait pas sortir de sous sa couette. Il ne voulait pas lui faire de mal. C'était tout.
Même sil se sentait bizarre...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 213
Date d'inscription : 20/04/2017
Age : 19
Localisation : Chez moi.
Mar 27 Fév - 21:40
Tetsu avais eu une belle frayeur pour le coup... Surtout en sentant l'autre homme resserrer son étreinte... Mais au final rien... Il n'avais pas vraiment saisie ce qui venais de ce passer... Tout ce qu'il savais c'est que Nath n'était pas dans son état normal... enfin au moins il s'était ressaisie...

-J-Je-- ...désolé.... je.... je suis fatigué...je vais un peu me reposer...

Il le regardas s'enterrer sous la couette sans rien faire, encore perdu. Il remarquas juste que ses yeux brillais... Attend quoi?! Oula lui aussi était fatigué faut croire! Il se frottas un peu les yeux et se levas, disant calmement:

-D'accord... Je vais devoir rentrer... Je vais passer par ta guilde pour prévenir de ton réveil... Si t'as besoin de quoi que ce soit appel moi... J'ai rechargé ton téléphone pendant... Enfin n'hésite pas, d'accord?

Il baissas un peu la couette pour l'embrasser sur le front doucement et commenças à partir:

-À demain...

Il ne suivais pas tout mais quelque chose au fond de lui le laisser penser que Nath serais plus tranquille s'il partais...
Revenir en haut Aller en bas
Ren HIDARI
Admin
avatar
Messages : 130
Date d'inscription : 19/03/2017
Age : 22
Localisation : Bonne question...
Mar 27 Fév - 22:53
La nuit finit par tomber. Et je t'observais. Ren. Je sais que tu ne joueras pas le mort éternellement. Il est tend pour toi de te réveiller.
Un cris étouffée par le masque respiratoire retentis dans la nuit. Dans cette chambre au murs trop blanc. Tu t'agitais, te tordais dans tout les sens dans ce lit, dans cette tenu d'hôpital. Une à une, dans l'agitation de tes mouvements, tes perfusions tombais et te faisais saigner.
Tu es bien plus pitoyable que je ne t'ai connu... Non. En fait, il me semble que tu avais toujours été comme ça. Tu encaisse tout, jouant aux forts, mais tu est faible. Incroyablement faible. Et le pire c'est que je crois que tu en as toi même conscience. Tu t'efforce de les faire taire, ces voix au fond de toi. Celle qui t'attire à la folie et celle qui te ramène à la raison. Tu ne sais sur quelle pied danser te forçant de faire abstraction du vide des de coté de la corde sur la quelle tu te tiens. Oui tu est faible, tu te rattache à cette corde fragile refusant de te laisser tomber de l'un des deux côté de cette corde.
Je te regarde toujours du coin de cette pièce trop blanche pour ta noirceur. Tu te tord de douleur, saisie ton épaule suivit de ce vide anormal. Mais ce qui t'arrive est de ta faute. Entre tes cris tu devrais finir par te rappeler. Héroïque ou stupide? De toute façon ce qui est fait est fait mais sauras tu le vivre sans regret, sans rien refouler? Le deuil n'as jamais été ton fort. Je le sais mieux que quiconque.
Peux-tu me voire? Je suis sur que oui. Oui tu peux certainement me remarquer même dans cette état sinon ton regard ne se serais par tourné dans le coin de la pièce ou je me trouve malgré ton agitation. Que cherche tu à travers moi? Du réconfort? De la sympathie? Un sourire? Désolé mais, quand je t'observe ainsi je ne peut rien t'offrir de tout cela. Ce n'est pas à moi que tu doit demander de l'aide. Je ne pourrais plus rien t'apporter désormais.
Chercherais tu de l'air en enlevant ce masque d'un geste si brute? Idiot c'est cela qui te permettais justement de respirer. Pourquoi me regarde tu? Je ne pourrais pas te remettre le masque maintenant. Approcher ta main de ta gorge ne t'aideras pas plus à respirer. Tu manque tellement d'aire que tes cris en sont étouffé. Ce n'est pas moi qui t'aideras, tu devrais plutôt te tourner vers la seul personne apte à ton secours dans cette pièce. Juste à espérer qu'il te sauveras comme tu l'as fait avec lui. Sur ces longue secondes, je m'en vais. Sans un bruits. Sans un mots. Je reviendrais te voir, d'ici là, apprend à demander de l'aide aux vivants, mon frère.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 273
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 19
Localisation : Avec les quenouilles importées d'Italie qui font face à l'Afrique du Sud!
Mer 28 Fév - 0:12
Le jeune homme laissa l'autre garçon faire, le regard fuyant et l'écouta sans rien dire. Après son rapide baiser sur le front, il s'était simplement cacher une seconde fois sous la couette, avant de répondre :

- D'accord... A demain...

Le jeune homme était un peu distant, toujours troublé par ce qui lui arrivait. Sa plus grande peur était de blesser l'autre garçon, alors il préférait être distant que de lui faire du mal.

La soirée ... s'était déroulé plutôt calmement. Il avait simplement répondu au quelques message lui étant adressé... et avait manger.... Enfin... un peu...
Même si l'infirmière lui forçait un peu la main, entre le goût fade de la nourriture d'hôpital, son régime alimentaire végétarien et son manque d’appétit, il n'avait avaler que quelques bouchées. Pour faire plaisir à l'infirmière. Et qu'elle le laisse tranquille, aussi. De toute façon il n'avait pas faim...
Puis... vint l'heure... de changer les bandages de... cette chose...
Il avait eu du mal, au premier abord, à se rendre compte de c'est perte... mais là, c'était bien claire... c'était horrible... il en avait eu la nausée...  Et même l'odeur était insupportable... tout était insupportable... et une fois de plus... son impression bizarre revint, sans qu'il ne sache pourquoi.
Pendant que la femme s'occupait de sa blessure, le jeune homme avait regardé ailleurs, gardant une main sur sa bouche comme pour s'empêcher de ressortir tout le peu de nourriture avalé auparavant.
Il tremblait même un peu... En plus d'être blessé, il ne supportait pas de rester enfermer et coucher comme ça... il passait son temps dehors ou à travailler d'habitude... Les minutes étaient longues, couché dans ce lit d’hôpital.

L'heure de dormir fut finalement venu...
Habituellement, il dormait plutôt bien, en plus d'avoir le sommeil lourd mais... il prit un temps fou à s'endormir... Après plusieurs heures en faîtes... Il souffrait... aussi bien à l'intérieur qu'a l’extérieur...

Puis finalement... lorsque les bras de Morphée l'avait enfin accueilli... un vacarme atroce le réveilla...
Il regarda dans la direction de l'autre blessé :

-R-Ren!?

Il pris quelques secondes pour l'observer...L'autre homme était dans un sale état... Il pressa un bouton pour appeler du personnel, avant de reprendre d'un ton se voulant convaincant:

-Ca-Calme toi !

Cette tentative de le calmer n'allait pas être très utile, il le savait très bien... Ren avait même enlevé son masque à oxygène en plus... Il ne pouvait pas le laisser comme ça...
Il quitta son lit comme il pu en étouffant un petit cri de douleur, sa blessure lui faisait mal...
Il fit de son mieux pour traverser les quelques mètres le séparant du lit de Ren, avant de se redresser comme il pouvait.
Replaçant son masque, il prit contre lui tout doucement en murmurant d'un ton protecteur :

-Calme toi... Ça va aller... Ne t'inquiète pas... Tu n'est pas tout seul...

Dire que Nath connaissait à peine ce garçon qui était à l’hôpital par sa faute et qui, actuellement, était dans ses bras. Malgré tout, le plus jeune faisait de son mieux pour calmer l'autre homme, avec toute la douceur d'un grand frère rassurant son cadet.
Revenir en haut Aller en bas
Ren HIDARI
Admin
avatar
Messages : 130
Date d'inscription : 19/03/2017
Age : 22
Localisation : Bonne question...
Mer 28 Fév - 1:13
Ce vacarme!! Silence! J'en peut plus! Ma tête s'embrouille! J'arrive pas à respirer! Les larmes montes! Grand frère me laisse pas! J'vais mourir!!

... Je sent de l'air... sur mon visage... J'arrête doucement de m'agiter me concentrant sur ma respiration... Ma tête me fait mal!
Je sent... comme une chaleur... m'entourer...
Ma tête...
Je sent de l'eau couler sur mes joue... c'est salé...
Je peine à voire quelque chose de claire... Quelqu'un... me sert contre lui... c'est qui... J'arrive pas... à bien voir...

-Calme toi... Ça va aller... Ne t'inquiète pas... Tu n'est pas tout seul...

Cette voix... J'la connais... Je crois...

-Grand frère...On est où?...

J'ai parlé?... J'suis pas bien sur... J'ai pas entendue... Mes yeux se ferment... J'ai sommeil...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 273
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 19
Localisation : Avec les quenouilles importées d'Italie qui font face à l'Afrique du Sud!
Mer 28 Fév - 15:12
Avec une grande douceur, le jeune homme lui frotta le dos pour le détendre, alors qu'il semblait presque perdre conscience. Il était toujours aussi fraternel qu'auparavant avec lui.
Il répondit doucement d'un ton rassurant:

- A l'hôpital... Calme toi, Ren...

Il n'avait pas bien compris le début de sa phrase, et n'avait pas vraiment chercher à comprendre d'ailleurs, de toute façon l'autre garçon semblait presque délirer...
Le plus jeune garda son aîné dans ses bras, jusqu’à ce que du personnel le prennent en charge, tandis qu'on ramena Nathanael à son lit. Au moins, il avait eu la chance d'avoir un réveil moins agité que l'autre garçon...
Il s'inquiétait quand même beaucoup pour lui... C'était de sa faute après tout... Et puis... du peu qu'il en avait vu, le journaliste paraissait résistant, alors c'était choquant de le voir dans un telle état... Il gardait un œil sur lui, de toute façon il n'arrivait sûrement pas à se rendormir... et puis... ça lui servirait à quoi... d'être en forme si c'était pour rester enfermé toute la journée?... A rien... c'était durement supportable pour lui... mais tout était de sa faute...
Revenir en haut Aller en bas
Ren HIDARI
Admin
avatar
Messages : 130
Date d'inscription : 19/03/2017
Age : 22
Localisation : Bonne question...
Jeu 1 Mar - 0:00
Je m'endormis, doucement, ignorant les pas s'approchant...

J'ouvris les yeux. Combien de temps j'avais dormis au juste? Je plissas les yeux aveuglé par la lumière. Ma tête me fait mal... Qu'est ce qui c'est passé au juste?
Je regarde tant bien que mal autour ne moi rassemblant tout ce qu'il c'est passé. Je me suis déjà réveillé ici mais... c'est trouble... Je me souviens plus bien... Je crois... Je crois qu'il y avais un truc avec mon frère mais j'suis plus bien sur...
... Tien... Nath est là... Il semble vivant c'est déjà ça.
Je tente de m'assoir mais renonce dans un léger gémissement de douleur.
Mon bras, ou plutôt son absence, me fait mal... Les pièces se recollent doucement dans ma tête... Je regarde le plafond et dit doucement:

-Nath? Tu dort?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 273
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 19
Localisation : Avec les quenouilles importées d'Italie qui font face à l'Afrique du Sud!
Jeu 1 Mar - 1:33
Durant la nuit, le jeune homme n'avait tout simplement pas réussi à dormir. De nombreuses fois il avait changer de position, en vain. Ces quelques heures de sommeil avant que Ren ne s'éveille ne seraient donc que son seul moment de repos...
Et quand bien même il se sentait épuisé, soit ce qui restait de sa jambe le faisait souffrir, soit au contraire, il pensait bien trop pour s'endormir.
Il avait donc fait de son mieux pour un minimum se reposer. Il avait décidé d'attendre silencieusement l'arriver de son bien aimé, qui allait sûrement lui rendre visite aujourd'hui. Ou bien le second réveil de l'autre homme. Au moins quelques chose qui lui ferait se sentir un peu moins seul.
C'est alors qu'il somnoler doucement, en début de matinée, qu'il entendit la voix de Ren s’adresser à lui.
C'était finalement Ren le premier.
Il lui répondit, tout simplement, dos à lui:

-Non...

Sa voix trahissait très clairement sa fatigue, mais il s'en fichait.
Il se tourna face à l'autre homme pour voir son état.
Le détaillant du regard, il reprit doucement:

-Ça va mieux?

Son ton était soucieux, après tout il s’inquiétait pour lui vu toute l'agitation qu'il avait fait pendant la nuit. Mais il semblait aller un peu mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Ren HIDARI
Admin
avatar
Messages : 130
Date d'inscription : 19/03/2017
Age : 22
Localisation : Bonne question...
Jeu 1 Mar - 18:17
Nath semble bien plus fatigué que moi... il n'as surement pas beaucoup dormis...
Je regarde toujours le plafond. Ma tête me fait mal donc mieux vaut que je ne bouge pas trop.
Je répond un simple "oui." à sa question.
Je pris quelques secondes pour ordonner mes pensées dans ma tête avant de dire, d'un ton sérieux voir froid, pour mettre les choses au claire:

-Je voulais juste te dire une chose: Si je suis dans cette état c'est de ma faute à moi et à personne d'autre. À Automata j'ai agis de mon propre chef alors si je suis blessé c'est à cause de mes actes et non des tiens. Si je voulais pas finir comme ça je t'aurais laissé mourir. Alors que je n'entende pas un "merci", un "désolé" ou un "c'est ma faute, j'ai été trop faible" sinon, blessé ou pas, je te jure que je me lève et je t'en fout une.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 273
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 19
Localisation : Avec les quenouilles importées d'Italie qui font face à l'Afrique du Sud!
Jeu 1 Mar - 19:47
Suite à la courte réponse de l'autre garçon, Nathanael soupira doucement et se détenda un peu, rassuré. Il avait quand même était inquiet pour l'autre garçon, mais il semblait un minimum remit de sa nuit.
Le garçon ouvrit la bouche, prêt à prendre la parole, mais Ren le devança finalement. Il fut même choqué par son ton, bien plus froid qu'auparavant.
Après les mots du journaliste, il se renferma un peu. Ren l'avait bien cerné, pour le coup.
Il tenta de faire une phrases, en vain:

-Je...Mais... c'est...je...

C'était un peu de sa faute quand même... Mais il tenait pas à se faire gifler... Et puis, Ren l'excusait, alors... il pourrait se pardonner...
Enfin.. il n'y arrivait pas pour l'instant. Il se sentait encore bien trop responsable. Il se retourna dos à Ren. Il avait simplement voulu un peu discuter... mais si c'était pour entendre quelques chose d'aussi froid, c'était pas la peine...
Sa réponse fut simple:

-D'accord...

Ça s'entendait qu'il ne pensait pas comme l'autre homme, mais bon...
En faîtes... il s'en voulait presque de penser que c'était de sa faute, vu que Ren lui disait le contraire.
Et puis, comme sil n'avait pas assez de problèmes comme ça, sa blessure le faisait souffrir...
Revenir en haut Aller en bas
Ren HIDARI
Admin
avatar
Messages : 130
Date d'inscription : 19/03/2017
Age : 22
Localisation : Bonne question...
Ven 2 Mar - 0:22
Mon regards se tourne un peu vers Nath avant de fixer le plafond de nouveau. je poursuit, moins froid et légèrement penseur:

-Excuse moi si je t'ai parut froid. C'est juste que je hais la notion d'être redevable à quelqu'un. Après les gens peuvent se servir de tes dettes contre toi et se servir de toi. Et puis... la dernière fois que j'ai voulue que quelqu'un se sente responsable... il est mort... Sans que je ne puisse m'excuser des mots horrible que je lui avais dit...

Je me débrouille pour enlever délicatement l'aiguille de la perfusion dans mon bras. J'ai plus qu'un bras et ces crétin de médecin trouvent encore le moyen d'y mettre une perf encombrante...
Une fois enlevé, temps pis pour ses idiots, ils la mettront ailleurs la prochaine fois, je retire mon masque respiratoire.

-La vache! Je crevais de chaud avec ça sur la tronche!

Je tousse après avoir parlé si fort. Ma gorge n'était pas prête apparemment.

-Ouais... j'vais p't-être me calmer...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical Steam World :: Zone Role Play :: Birch City-
Sauter vers: